Interview : Lionel Cort (journaliste)

Il était temps de revenir à ce petit format d’interviews, qui permet de mettre en lumière nos enseignants, qui ont à cœur de transmettre leur expérience et leur passion. Pour ce nouveau billet, nous consacrons ces quelques lignes à Lionel Cort, journaliste et ancien rédacteur en chef chez France 3, qui intervient pour nos étudiants de première année dans le cours d’introduction au journalisme.

1) Lionel, peux-tu présenter ton profil et ton parcours ?
Dès ma sortie de l’Ecole de Journalisme de Strasbourg (CUEJ), j’ai eu la chance de travailler et très vite d’être intégré à France 3 qui s’appelait encore FR3. Travailler dans le service public était pour moi un véritable choix, une façon de considérer que l’information n’est pas une simple « marchandise », mais, que dans une démocratie, elle est aussi un droit qui doit être accessible à tous. Après cinq années comme reporter, j’ai souhaité prendre des responsabilités en devenant rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef dans plusieurs rédactions régionales ou nationales : (Reims, Rennes, Strasbourg, Marseille, Paris, Lyon, Nantes). Parallèlement j’ai très vite eu l’envie d’enseigner que ce soit dans un IUT (Reims) une faculté (Aix en Provence) ou comme responsable de l’audiovisuel à l’Ecole de Journalisme de Marseille (EJCM).Au fil des années ma réflexion s’est de plus en plus tournée vers l’éthique, condition « sine qua non » d’une information crédible dans une profession souvent critiquée ou même vilipendée. Aujourd’hui en plus de Campus Tech je participe à un programme national qui permet à des étudiants boursiers en licence, de bénéficier gratuitement d’une année de « prépa » avant d’affronter les concours des écoles de journalisme.

2) Qu’apprécies-tu dans le fait d’intervenir chez Campus Tech ?
Enseigner à de futurs journalistes c’est le plus souvent transmettre des techniques pour les rendre immédiatement opérationnels dans un marché de l’emploi saturé. Le temps manque pour échanger, ou s’inscrire dans une vision plus large de ce que représente l’information. La pédagogie est assez traditionnelle et tous les responsables ont constaté une uniformisation des savoirs, voire un formatage des jeunes diplômés. Ici il ne s’agit pas a priori, de former de futurs journalistes. Mais l’information n’est pas réservée qu’aux professionnels et quel que soit le parcours futur des étudiants, à l’ère du numérique, il leur faudra vivre dans un flot d’informations et de désinformation. Dans ma discipline, l’initiation au journalisme, il s’agit d’amener l’étudiant à réfléchir sur ce qu’est la presse, son rôle, son fonctionnement, ses limites et d’en maîtriser les techniques de base. En clair : pouvoir développer un regard critique, basé sur des connaissances et non sur des a priori – éveiller autant qu’enseigner. Pour moi qui ne suis pas enseignant de métier, Campus Tech offre la possibilité d’une approche différente. Les cours ne sont jamais magistraux mais basés sur des échanges permanents. L’étudiant est vu comme un adulte, doté d’une réflexion singulière. Conçu dès l’origine dans cet esprit Campus Tech permet de s’adapter à chaque groupe, voire à chaque étudiant. Les locaux modulaires, les moyens techniques et les interactions constantes et chaleureuses entre les enseignants et les intervenants des différentes disciplines permettent d’innover sans cesse dans une grande liberté. Cela permet d’aborder les problématiques sous des angles inattendus et stimulants. Pas question donc, de se laisser aller au confort de cours « prêts à l’emploi ».

3) Que dirais-tu à un.e étudiant.e intéressé.e par notre école ?
La première chose, et qui résume tout, c’est que même si j’ai aimé mes études de journalisme, j’aurais adoré étudier à Campus Tech. Un étudiant d’aujourd’hui sera sans doute amené à exercer plusieurs métiers dans sa vie. Autrefois les « humanités » apportaient à l’étudiant une culture classique étendue. Les humanités Numérique de Campus Tech permettent à leur tour, avec les moyens d’aujourd’hui, d’embrasser un large champ de découvertes sans se confiner à une spécialité.

4) Une dernière chose à ajouter peut-être ?
Tout simplement : la culture est toujours un bon « investissement ».

Newsletter

Nous préservons la confidentialité de vos données et ne les partageons qu'avec des tiers qui rendent ce service possible. Lisez notre politique de confidentialité.

FORMATIONS proposées à Campus Tech

Bachelor

Notre Bachelor « Communication et transition numériques » prépare à 5 domaines professionnels, avec une personnalisation des enseignements en fonction de la personnalité des étudiants.

Bachelor

Notre Bachelor « Communication et transition numériques » prépare à 5 domaines professionnels, avec une personnalisation des enseignements en fonction de la personnalité des étudiants.

Bachelor

Notre Bachelor « Communication et transition numériques » prépare à 5 domaines professionnels, avec une personnalisation des enseignements en fonction de la personnalité des étudiants.